Le registraire

Roger Bilodeau, c.r.

Roger Bilodeau est natif de Ste-Agathe, Manitoba (Canada).  II a étudié la common law en français et a obtenu un diplôme en droit (LL.B.) de l'Université de Moncton en 1981.  En 1987, il a obtenu le diplôme de la maîtrise en droit (LL.M.) de Duke University, aux États-Unis.

II a été admis aux barreaux du Manitoba, du Nouveau-Brunswick et du Haut-Canada (Ontario).  II est également membre de l'Association du barreau canadien.

II a exercé le droit au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et en Ontario.  II a aussi été professeur à la Faculté de droit de l'Université de Moncton.  De 1999 à 2003, il a eu le privilège d'occuper le poste de sous-ministre de la justice et procureur général adjoint du Nouveau-Brunswick.

Avec d'autres membres d'un consortium canadien, il a aussi oeuvré sur un projet visant à renforcer la bonne gouvernance et la démocratie en lrak, surtout en ce qui concerne la gestion de la diversité linguistique, ainsi que la protection et la promotion des droits de la personne et la participation des femmes à la vie publique.

Au cours de sa carrière, il a plaidé dans les deux langues officielles devant tous les tribunaux du Manitoba et du Nouveau-Brunswick, devant la Cour suprême et la Cour provinciale de la Nouvelle-Écosse et, finalement, devant la Cour fédérale du Canada. Il a également fait partie de l'équipe d'avocats de la Commission d'enquête sur le vol d'Air India 182.

Depuis mars 2009, il occupe le poste de registraire de la Cour suprême du Canada (CSC). Le registraire :

  • veille, sous l'autorité directe de la/du Juge en chef, à l'administration générale du Bureau du registraire de la Cour suprême du Canada;
  • exerce les pouvoirs quasi-judiciaires que lui confèrent la Loi sur la Cour suprême et les Règles de la Cour suprême du Canada (CSC);
  • administre la Loi sur les juges en ce qui concerne les juges de la CSC;
  • représente la CSC à l'occasion de certaines activités de relations externes et fait partie des délégations de la CSC qui participent aux activités de diverses associations internationales qui regroupent des cours suprêmes de nombreux pays.

Parmi ses fonctions comme registraire, il est aussi membre du Comité des administrateurs des tribunaux judiciaires (CATJ), un comité national qui regroupe des officiels de chaque juridiction canadienne qui sont responsables de la gestion des services aux tribunaux.