L’honorable sir William Buell Richards

Né à Brockville, Haut-Canada (Ontario), le 2 mai 1815, William Buell Richards est le fils de Stephen Richards et de Phoebe Buell. Il étudie à la St. Lawrence Academy de Potsdam (New York) et fait son stage dans sa ville natale, d'abord dans le cabinet de son oncle, Andrew Norton Buell, puis dans celui de George Malloch. Admis au barreau en 1837, il s'établit à Brockville où il pratique le droit dans le cabinet de George Malloch puis, après 1843, dans celui de son oncle. Élu à l'Assemblée législative de la province du Canada en 1848, il devient plus tard procureur général. Sa carrière politique se termine en 1853 lorsqu'il est nommé à la Cour des plaids communs du Canada-Ouest (Ontario), dont il devient le juge en chef en 1863. Nommé juge en chef de la province en novembre 1868, il est l'un des juges qui entendent et rejettent l'appel de Patrick James Whelan, qu'il avait lui-même condamné plus tôt pour le meurtre du député Thomas D'Arcy McGee. Le 30 septembre 1875, il devient le premier juge en chef de la Cour suprême du Canada. Il siège à la Cour suprême pendant trois ans avant de prendre sa retraite le 10 janvier 1879. Le juge en chef Richards meurt le 26 janvier 1889, à l'âge de 73 ans.