Sommaire

36676

Blueberry River First Nations c. Procureur général du Canada, et al.

(Fédéral) (Civile) (Autorisation)

Mots-clés

Aucun.

Sommaire

Les sommaires de dossiers sont préparés par le Bureau du registraire de la Cour suprême du Canada (Direction générale du droit). Veuillez noter qu’ils ne sont pas transmis aux juges de la Cour; ils sont plutôt versés au dossier de la Cour et affichés sur son site Web uniquement à titre d’information.

Droit constitutionnel — Peuples autochtones — Droits issus de traités — Droit administratif — Organismes et tribunaux administratifs — Obligation de la Couronne de consulter et d’accommoder les peuples autochtones — Le gouverneur en conseil a pris un décret ordonnant à l’Office national de l’énergie d’approuver un projet de pipeline — La Cour d’appel fédérale a refusé à la Première Nation l’autorisation de demander le contrôle judiciaire du décret — La Cour d’appel fédérale a-t-elle eu tort de refuser l’autorisation en application de l’art. 55 de la Loi sur l’Office national de l’énergie? — Quels principes juridiques doivent déterminer l’accès au contrôle judiciaire pour les Premières Nations demanderesses, titulaires de droits reconnus et affirmés par le par. 35(1) de la Loi constitutionnelle de 1982, et quels principes juridiques doivent sous-tendre le critère d’autorisation en application de l’art. 55 de la Loi sur l’Office national de l’énergie?

NOVA Gas Transmission Ltd. a présenté une demande à l’Office national de l’énergie (« ONE ») pour obtenir l’approbation d’un projet impliquant la construction d’un nouveau pipeline. L’ONE a effectué une évaluation environnementale qui comprenait des audiences publiques. L’ONE a présenté un rapport sur le projet au ministre des Ressources naturelles, concluant que le projet satisfaisait aux critères d’utilité publique et qu’il ne causerait vraisemblablement pas d’effets environnementaux négatifs et importants. Sur la recommandation du ministre, le gouverneur en conseil a pris un décret ordonnant à l’ONE de délivrer un Certificat d’utilité publique, autorisant ainsi l’approbation du projet. Les Premières Nations de Blueberry River se sont adressées à la CAF, en application de l’art. 55 de la Loi sur l’Office national de l’énergie, sollicitant l’autorisation de demander le contrôle judiciaire du décret, faisant valoir que la consultation avait été inadéquate et que L’ONE n’avait pas compétence pour examiner l’approbation du projet de pipeline, plaidant qu’il n’était pas de nature interprovinciale. Un juge de la CAF a refusé l’autorisation aux Premières Nations de Blueberry River, sans fournir de motifs.

Décisions des juridictions inférieures

Le 12 août 2015
Cour d’appel fédérale

15-A-36
Rejet de la demande d’autorisation des Premières Nations de Blueberry River de demander le contrôle judiciaire du décret