Le très honorable Richard Wagner, C.P., juge en chef du Canada

Le très honorable Richard Wagner est le dix-huitième juge en chef du Canada. Nommé juge à la Cour suprême du Canada en 2012, il est devenu juge en chef de celle-ci en 2017.

En sa qualité de chef du Canada, il préside également le Conseil canadien de la magistrature, l'Institut national de la magistrature et le Conseil consultatif de l'Ordre du Canada. Il exerce actuellement les fonctions de président de l’Association des Cours constitutionnelles francophones, une organisation judiciaire internationale.

Le juge en chef Wagner a auparavant siégé à la Cour d’appel du Québec de 2011 à 2012, et à la Cour supérieure du Québec de 2004 à 2011. Il détient un baccalauréat en sciences sociales et une licence en droit (LL.L.) de l’Université d’Ottawa.

Le juge en chef Wagner a exercé la profession d’avocat à Montréal de 1980 à 2004. Ses champs de spécialisation étaient la responsabilité professionnelle (des avocats, comptables, architectes et ingénieurs), le litige commercial (particulièrement en droit immobilier), ainsi que les recours pour abus et les recours collectifs. Il a plaidé devant tous les tribunaux judiciaires et quasi judiciaires du Québec, ainsi que devant la Cour fédérale et la Cour suprême du Canada.

Depuis le début de sa carrière, d’abord comme avocat puis comme juge, le juge en chef Wagner se passionne pour l’accès à la justice. Il est l’un des fondateurs du Centre d’accès à l’information juridique (CAIJ), qui fournit de l’information juridique aux avocats, aux juges et aux étudiants en droit, contribution pour laquelle il a reçu le Mérite du Barreau du Québec. Sous sa direction comme juge en chef du Canada, la Cour s’est rendue à Winnipeg, au Manitoba, où elle a, pour la première fois de son histoire, entendu des audiences à l’extérieur d’Ottawa. Il a lancé la Rétrospective annuelle, une publication informative et visuellement attrayante, qui brosse un tableau du travail accompli par la Cour. Il a demandé que soient rédigés, dans un langage véritablement simple et accessible, des résumés des décisions de la Cour intitulés La cause en bref. Il est en outre un ardent défenseur non seulement de l’indépendance judiciaire en tant que composante essentielle de l’équilibre démocratique, mais également de la civilité et de la collégialité en tant que valeurs clés propres à favoriser de meilleures décisions judiciaires.

Le juge en chef Wagner est né à Montréal le 2 avril 1957.

Carrière judiciaire

  • Cour supérieure du Québec pour le district de Montréal – 24 septembre 2004 - 3 février 2011
  • Cour d’appel du Québec – 3 février 2011 - 5 octobre 2012
  • Cour suprême du Canada – 5 octobre 2012 - à aujourd’hui
  • Juge en chef du Canada – 18 décembre 2017 - à aujourd’hui

Carrière en droit

  • Admission au Barreau du Québec (1980)
  • Lavery, de Billy – anciennement Lavery, O’Brien et Lavery, Johnston, Clark, Carrière, Mason et Associés (1980-2004)
    • Avocat salarié (1980-1987)
    • Associé (1988-2004)

Autres activités professionnelles

  • Association du Barreau canadien (1980-2004)
    • Membre du conseil de la division du Québec
    • Président de la section du droit de la construction (et autres)
  • Barreau de Montréal (1980-2004)
    • Postes d’élus : conseiller (1998-2000), premier conseiller (2000-2001), bâtonnier (2001-2002)
    • Président du comité de liaison avec la Cour supérieure, président du comité ad hoc sur les bibliothèques de droit au Québec
  • Barreau du Québec (1980-2004)
    • Membre du Conseil général
    • Président du Comité des requêtes, membre de nombreux comités (notamment le Comité administratif et le Comité des finances)
  • Collège canadien des avocats en droit de la construction | CCCL (1998-2004)
    • Membre fondateur
  • École du Barreau du Québec
    • Chargé de cours - techniques de plaidoirie (1989-90 et 2001)
    • Chargé de cours – procédure civile, sous le régime de l’ancien et du nouveau Code de procédure civile (2003)
  • Centre d’accès à l’information juridique | CAIJ (2002-2004)
    • Membre du conseil d’administration et vice-président
    • Lauréat du Mérite du Barreau du Québec en 2016 pour souligner sa contribution à la profession d’avocat et notamment pour la création du CAIJ, qui assure l’accès à l’information juridique aux membres de la profession partout au Québec
  • Cour supérieure du Québec (2004-2011)
    • Membre de plusieurs comités de la cour, dont celui sur la pratique judiciaire (qui assure la formation des juges nouvellement nommés)
  • Conférence des juges des cours supérieures du Québec (2006-2011)
    • Membre du conseil d’administration (2006-2011)
    • Président (2009-2011)
  • Association canadienne des juges des cours supérieures (2011-2012)
    • Membre du conseil d’administration
    • Membre du Comité d’examen de la conduite de la magistrature et du Comité sur la rémunération
  • Conseil canadien de la magistrature
    • Président
  • Institut national de la magistrature
    • Président du Conseil des gouverneurs
  • Conseil consultatif de l'Ordre du Canada
    • Président
  • The Honourable Society of the Middle Temple (2019 - à aujourd’hui)
    • Titre honorifique de conseiller
  • Friends of the McGill Library (2018 - à aujourd’hui)
    • Titre honorifique d’ami
  • Comité d’action sur l’accès à la justice en matière civile et familiale (2018 - à aujourd’hui)
    • Titre honorifique de président
  • Association des Cours constitutionnelles francophones | ACCF (2019 - à aujourd’hui)
    • Président
  • Comité d’action sur l’administration des tribunaux en réponse à la COVID‑19 (2020 - à aujourd’hui)
    • Coprésident

Études

  • Diplôme d’études collégiales (DEC), Collège Jean-de-Brébeuf – 1975
  • Baccalauréat en sciences sociales (B.Sc.Soc.) avec concentration en sciences politiques, Université d’Ottawa (cum laude) – 1978
  • Licence en droit (LL.L.), Faculté de droit, Université d’Ottawa (cum laude) – 1979
  • Doctorat honorifique, Faculté de droit, Université d’Ottawa – 2019